« Ça va nous permettre de réaliser un pôle complet de la petite enfance près de la gare », assure le maire triellois Cédric Aoun (SE) des deux projets de crèches à venir au niveau du boulevard de la petite vitesse. Ils doivent répondre à la forte demande des parents de la commune.

Deux bâtiments vont être construits à côté de l’espace Rémi Barrat. D’abord la maison de la petite enfance, portée par la Ville, pour un montant de 2,4 millions d’euros. Elle regroupera les deux multiaccueils de la commune, un relais petite enfance ainsi qu’un lieu d’accueil enfants-parents. Cédric Aoun espère la livraison de ce complexe de plus de 1 000 m² et 60 berceaux, dont la première pierre a été posée en novembre, pour 2023.

Au mois de décembre, la Ville a également acté la vente d’une partie du terrain au profit de la société Closvert. Cette antenne de la société Tribuverte basée à Mézy-sur-Seine y construira dans les mois qui suivent une crèche de 600 m² dotée de 45 places. Les 500 000 euros convenus pour cette vente s’ajoutent ainsi aux plus d’1,3 million d’euros de subventions obtenues par la Ville pour le financement de la maison de la petite enfance.