Deux buts partout. C’est sur ce score que la quinzième journée de National 2 s’est achevée entre les clubs de l’US Granville (Manche) et l’AS Poissy. Le 15 janvier, les Pisciacais ont réalisé un match nul sur le terrain de l’ US Granville.

Le premier but de la rencontre a été inscrit à la 12e minute par l’attaquant de l’US Granville, Livio Nabab. L’AS Poissy est cependant revenue au score à la 21e minute de jeu grâce à un but du milieu de terrain pisciacais, Kapokyeng Sylva. Cinq minutes plus tard, l’US Granville a cependant repris l’avantage. Livio Nabab a effectivement inscrit un second but. L’égalisation des Pisciacais a eu lieu en seconde période et, plus précisément à la 73e minute de jeu par l’intermédiaire du milieu de terrain Jean Kotchi.

« L’AS Poissy [revient avec] un bon point de son déplacement sur le terrain de l’US Granville », déclare, le 15 janvier, à l’issue de la rencontre, le club de vallée de Seine sur sa page Facebook. Les Pisciacais sont à la dixième place du classement avec 17 points. Ils affronteront le 22 janvier, à 18 h, le Football club de Rouen qui est à la huitième place du classement avec 18 points. Le 5 février, à 18 h, les Pisciacais se ­rendront sur le terrain de l’AS Vitré.

En comptant le match à l’extérieur de l’US Granville, l’AS Poissy débute donc l’année 2022 avec trois matchs à l’extérieur. Cela ne réjouit pas le président du club, Olivier Szewezuk. Le 4 janvier dernier, il confiait à La Gazette ses inquiétudes à ce sujet. « On démarre [l’année 2022] par trois matchs à l’extérieur […]. Jouer trois matchs à l’extérieur, cela veut dire le déplacement, la fatigue, on fait cela sur une journée. On n’est pas des professionnels donc on ne dort pas sur place. C’est toujours un petit peu fatiguant […], ce sont [souvent] des déplacements qui ne sont pas à côté », déclarait le président du club pisciacais ce jour-là en insistant sur le fait qu’il « serait très dangereux d’aller perdre ces trois matchs à l’extérieur [pour la suite du championnat] ».

Olivier Szewezuk espère, en tout cas, que la seconde partie de saison sera meilleure que la première en termes de résultats et que le club remontera dans la première partie du classement. « On a un esprit combattant […], assure-t-il. Il va falloir se battre […] pour aller glaner quelques points. »

Alors que le premier match en National 2 depuis le début de l’année 2022 a permis à l’AS Poissy d’empocher un point sur le terrain de l’US Granville, les résultats en National 3 des clubs de vallée de Seine engagés dans cette compétition sont plus mitigés. Le 15 janvier, pour la onzième journée du championnat, le FC Mantois s’est incliné, à domicile, 0 but à 1 face à l’équipe réserve du Paris FC. Le but victorieux a été marqué à la 66e minute par l’ailier gauche parisien, Jonathan Lavri. Avec cette défaite, le FC Mantois est à la dixième place du championnat avec 11 points. Les joueurs mantevillois iront défier ceux de Linas-Montlhéry (Essonne), troisième du classement, le 22 janvier ­prochain, à 18 h.

En National 3, l’OFC Les Mureaux s’est imposé le 16 janvier, à domicile, 2 buts à 1, face au Brétigny FCS (Essonne). La rencontre avait pourtant mal débuté pour les Muriautins puisque l’attaquant Frédéric Key et le milieu de terrain Aymen Rachmoune ont respectivement été expulsés à la 15e et 24e minute de jeu. L’OFC Les Mureaux a ouvert le score à la 27e minute par le biais de l’attaquant Abdourahmane Fofana. Il est également l’auteur du second but à la 74e minute et qui a précédé d’une minute celui inscrit par Brétigny FCS.

Contacté le 6 janvier, le président de l’OFC Les Mureaux, Jean-François Mendy, espère que son équipe enchaînera les victoires en 2022. « Au niveau des résultats on s’attendait à un peu mieux », déclare-t-il du bilan de la première partie de saison. L’OFC Les Mureaux est actuellement à la neuvième place du classement avec 13 points. Ils affronteront, à l’extérieur, le JA Drancy (Seine-Saint-Denis), onzième du classement, avec 9 points, le 22 janvier, à 18 h.