Les bouchons n’auront jamais autant intéressés les élèves de l’école Louis Pasteur. Dans le cadre d’une sensibilisation au handicap menée lors de la semaine olympique et paralympique du 24 au 28 janvier, ils ont assisté à une conférence de l’association Handi-Cap-Prévention organisée à la salle du Bout du monde. Ségolène Rottembourg, présidente et fondatrice de l’association créée en 2005, elle-même en fauteuil roulant, leur a expliqué qu’elle collectait des bouchons pour les recycler et financer du matériel pour les personnes ­handicapées.

L’intervention a séduit Alice, une élève de CE2 qui assure désormais vouloir faire don de bouchons en plastique à l’association. Selon le premier adjoint chargé de l’éducation et des associations, Ivica Jovic, « une quinzaine de points de collectes » sont présents en ville. La liste des bouchons acceptés est présente sur le site internet de l’association, handicapprevention.com. Ségolène Rottembourg insiste notamment sur le fait que les cartons situés à l’intérieur des bouchons doivent être retirés avant d’être donnés. « Un bouchon est de la même couleur dedans et dehors », déclare-t-elle.