Si le premier tour des élections présidentielles n’a lieu que dans six semaines, il ne reste en revanche que quelques jours aux électeurs pour s’inscrire sur les listes électorales. Alors que les habitants peuvent s’enregistrer en mairie, jusqu’au 4 mars ou en ligne jusqu’au 2 mars, une autre alternative s’est présentée aux Carriérois vendredi dernier.

Durant l’après-midi, la « caravane citoyenne » de l’association Tous ensemble, basée à Courdimanche (Val d’Oise), a fait escale sur le parvis de l’école des Dahlias, dans le quartier Saint-Louis, pour encourager et accompagner les ­riverains dans leur inscription.

Engagée dans un tour de France, l’association milite pour réduire le score de l’abstention constatée lors des différents scrutins organisés en 2020 et 2021. « Il y a six millions de Français qui sont mal inscrits et trois millions qui ne sont pas inscrits, complète Maryème Bouslam, la présidente de l’association qui porte une attention particulière aux quartiers prioritaires. Ce qui revient souvent, c’est le manque d’intérêt, le manque de temps et l’opacité des démarches ». Ce jour-là, sept formulaires ont été distribués et neuf inscriptions ont été enregistrées.