« On travaille mieux dans de bonnes conditions. » La maire et enseignante retraitée, Martine Tellier (SE), en est convaincue. C’est pourquoi des travaux visant à supprimer le toit cathédrale des trois classes de l’école maternelle et élémentaire sont en cours. Alors que le chantier de deux d’entre elles s’est respectivement achevé pendant les vacances de la Toussaint et celles de fin d’année, les travaux dans la troisième classe ont lieu pendant les congés scolaires de février. Le 23 février, une visite du chantier était organisée par la Ville qui a insisté sur la nécessité de ces transformations.

« Outre l’aspect énergétique, il y a aussi l’aspect acoustique des salles qui est important pour le confort des professeurs et des élèves », déclare le premier adjoint chargé des finances et des subventions, Antoine Westelynck, en ajoutant que les néons des salles ont également été remplacés par des « dalles Led » et qu’une VMC double flux a été installée dans les classes pour améliorer la qualité de l’air. L’isolation extérieure sera réalisée « cet été, voire aux autres vacances scolaires ». Le coût total de l’opération est de 190 000 euros dont 38 000 euros à la charge de la Ville.