En raison de la tenue des championnats de France de cross-country du 11 au 13 mars à l’île de loisirs du Val-de-Seine, la Ville a organisé, en mairie, une exposition temporaire gratuite sur ce sport de course à pied en pleine nature. Elle est visible jusqu’au 11 mars à l’hôtel de ville et sera ensuite transférée sur le lieu de la compétition avant de revenir, à priori, en mairie jusqu’au 15 mars. Son but est de rappeler l’importance du cross-country dans l’histoire de la commune et notamment depuis 1955 lorsque la régie nationale des usines Renault avait eu l’idée d’y faire « un des plus grands cross français ».

« À partir du moment où on a toute une histoire qui a été faite avec le cross-country, il était normal qu’il y ait une exposition et qu’on rappelle que […] Les Mureaux est une terre de cross », affirme l’édile DVG, François Garay. S’il reconnaît que la discipline a perdu de son engouement depuis 1955, le maire est cependant convaincu que son entrée aux Jeux Olympiques permettrait de remédier à cela. « On est nombreux à se battre pour que cela devienne une discipline olympique […]. C’est vrai que cela recréerait toute une dynamique », déclare-t-il. Le message est lancé.