En raison de la guerre en Ukraine suite à l’invasion de la Russie, plusieurs communes de vallée de Seine ont annoncé accueillir des familles ukrainiennes ayant fui leur pays. Le 10 mars, sur Facebook, le maire d’Aubergenville, Gilles Lécole (LR), a déclaré ouvrir un centre d’accueil pour ces dernières dans l’ancien centre de convalescence de Montgardé. Le lendemain, la Ville des Alluets-le-Roi, a annoncé sur Facebook l’arrivée de 18 réfugiés dont huit dans la maison ­communale.

« Ils sont fatigués, choqués mais heureux d’être là », indique la Ville en précisant que des dons de vêtements et de nourriture peuvent être apportées en mairie. Une boutique et une épicerie éphémères ont même vu le jour pour permettre aux réfugiés ukrainiens hébergés dans la commune et les villes environnantes de se vêtir et de se nourrir.

Les collectes mises en place par plusieurs communes de vallée de Seine pour venir en aide au peuple ukrainien se poursuivent également. Le 11 mars, le Département a annoncé, par communiqué de presse, qu’une subvention de 200 000 euros a été accordée à l’ONG française Acted pour soutenir l’opération Des convois humanitaires pour l’Ukraine.