Les jurés de la cour d’assises des Yvelines ont rendu leur verdict avec un jour d’avance. Jeudi 17 mars, au terme de quatre jours de procès, ils ont condamné à 18 ans de réclusion criminelle le meurtrier de Brandon, le jeune homme tué en novembre 2019 d’un coup de couteau en bas de chez lui dans le quartier du Val Fourré.

Ce jour-là, une rixe avait éclaté en début d’après-midi au pied des tours Ader entre le prévenu et un groupe de jeunes, sur fond de conflit assez ancien. Le sexagénaire, voisin de Brandon, avait finalement sorti un couteau et porté un coup fatal au jeune homme. Le jeune papa s’était effondré dans la rue et avait succombé à ses blessures au bout de quelques minutes. Sa disparition avait ému tout le quartier.

D’après nos confrères du Parisien, le sexagénaire à plaidé « la légitime défense », assurant qu’il avait été agressé par le groupe de jeunes. L’instruction, qui s’appuyait notamment sur des vidéos, a néanmoins mis à mal sa version en démontrant que l’homme était bien l’agresseur initial. D’après le quotidien, les jurés se sont isolés durant trois heures avant de rendre leur verdict qui suit les réquisitions de l’avocate générale.