La Ville organisait mercredi 23 mars sa cérémonie de citoyenneté visant à remettre aux jeunes majeurs leur première carte d’électeur. Sur la quarantaine de Magnanvillois invités, une dizaine a répondu présente. « Parfois, des gens me disent ça ne sert à rien de voter, mais si ça sert parce qu’au moins vous avez le droit de revendiquer votre mécontentement ou votre satisfaction, leur explique le maire Michel Lebouc (DVG). Il faut s’en servir, souvent quand on vient d’avoir sa carte on est content et on vient voter mais ensuite on se rend compte parfois que [cette dynamique] s’use assez vite. »