Des terrains privés d’une superficie totale de 4 900 m² transformés en une résidence de 87 logements gérée par le bailleur social Les résidences Yvelines Essonne. Parmi eux, 55 sont des logements sociaux et 32 sont des logements intermédiaires. La plupart sont déjà habités. Le 6 avril, jour de l’inauguration, Arnaud Legros, président du directoire du bailleur social, a précisé qu’il s’agit des premiers ­logements intermédiaires du bailleur.

« Depuis maintenant trois mois nous avons notre propre filiale de logements intermédiaires […]. Là aussi gros succès de commercialisation puisque sur les 32 il n’en reste plus que deux de disponibles », affirme-t-il tandis que l’édile, Guy Muller (LR), insiste sur le fait que ce succès témoigne de ­l’attractivité du territoire.

Pour le président du conseil de surveillance du bailleur et président LR du Département, Pierre Bédier, le bien-vivre dans cette résidence dépend aussi du respect des locataires entre eux. « Le gardien, l’agence, le directoire ne peuvent pas être là en permanence [en cas de conflit de voisinage] ou alors si on vous met ici quelqu’un en permanence ce ne sera pas les mêmes charges », déclare-t-il aux locataires.