« Mais comment peut-on voler des gens qui ont déjà tout perdu ? », s’indigne la commune des Alluets-le-Roi en relatant le cambriolage dont ont été victimes certains réfugiés ukrainiens hébergés dans la commune. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 11 au 12 avril dans la maison communale, qui abrite deux mères et six enfants.

« Deux téléphones, dont un contenant tous les numéros des personnes restées en Ukraine d’une des mamans, et une tablette fournie par le collège de la Mauldre ont été volés ainsi que les légumes, lait pour les enfants, biscuits qui étaient stockés dans le garage », rapporte la commune sur sa page Facebook du préjudice subi. Le portail et les serrures du bâtiment ont été ­endommagés.

Suite à cet incident, elle rappelle que les dons sont toujours les bienvenus. Au total, 21 Ukrainiens, dont onze enfants, sont accueillis aux Alluets-le-Roi. Une liste des besoins est mise à jour quotidiennement sur le site internet de la commune. Les dons peuvent être déposés en mairie, à la médiathèque ainsi qu’à la boutique solidaire à leurs heures d’ouvertures respectives.