Le soleil s’est levé sur Conflans-Sainte-Honorine depuis un peu plus de deux heures, mardi 26 avril, lorsque les voitures affluent dans la zone d’activités située au nord de la commune en bordure de la RN 184. Ce matin, la circulation dans le secteur est quasiment à l’arrêt puisque la zone a été prise d’assaut, au niveau de la rue Leonardo da Vinci, par une quinzaine de véhicules de pompiers. Après plusieurs heures d’effort, ces derniers viennent de venir à bout d’un impressionnant incendie qui s’est déclaré, dans la nuit, dans l’entrepôt du drive E.Leclerc. Fort heureusement, l’incident n’a pas fait de blessés.

Les dégâts occasionnés dans le bâtiment en tôle de 3 500 m² sont colossaux. Depuis la route nationale, on aperçoit le toit du site : noirci par les fumées et totalement éventré. Et pour cause, dans une vidéo de l’incendie publiée sur les réseaux sociaux, on voit jaillir, tel un volcan, les flammes depuis le cœur de l’entrepôt. Une porte de livraison située à l’arrière de l’enseigne a, elle, quasiment fondu sous la chaleur.

« C’était impressionnant, on avait l’impression que tout le bâtiment allait s’embraser », lâche un salarié d’une entreprise voisine arrivé au travail alors que les pompiers étaient encore à pied d’œuvre. Devant un garage automobile, un autre homme raconte : « J’ai un ami qui habite plus bas en ville, il voyait la fumée depuis sa fenêtre. » D’après les secours, l’alerte a été donnée vers 1 h du matin et le feu maîtrisé aux alentours de 8 h. Au total, 62 soldats du feu originaires de tout le département ont été mobilisés sur place. « D’importants moyens hydrauliques ont été mis en œuvre avec notamment six lances », a indiqué le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis) yvelinois en précisant que « 32 salariés » se retrouvaient, de fait, au chômage technique. Dans la matinée, les drones des pompiers survolaient le site pour tenter de comprendre les causes du sinistre, qui restent encore indéterminées, et prévenir d’éventuelles reprises de braises. L’opération des pompiers s’est achevée en milieu de journée. Une enquête est désormais en cours pour faire toute la lumière sur les circonstances de l’incendie.