Les hérissons sont les bienvenus. Le 15 avril, la Ville a annoncé sur Facebook qu’une cabane à hérissons a été installée dans le jardin Freddy Durrleman dans le parc de l’hôtel de ville. Rappelant que la capture, la vente et la détention de cette espèce menacée sont interdites, la municipalité encourage néanmoins les habitants à installer, eux aussi, de telles cabanes. « [Le hérisson] va se nourrir des limaces et des escargots et éviter ainsi qu’ils ne dévorent vos légumes du potager ou les jeunes pousses de vos plantations », déclare la Ville des bienfaits de la cohabitation avec cet animal.