Une commune endeuillée. Jean-Luc Gris, maire SE et vice-président en charge de la gestion des déchets à la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO), est décédé le 8 mai à son domicile. Malgré leur intervention rapide, les pompiers qui ont été appelés vers 10 h, n’ont pas pu réanimer l’élu qui serait décédé pendant la nuit d’un arrêt cardiaque. Les réactions suite à son décès ont été nombreuses et unanimes.

« [Jean-Luc Gris était] un homme sympathique en plus d’être un vice-président efficace à la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise et un maire dévoué à son village de Gaillon-sur-Montcient », déclare l’édile conflanais, Laurent Brosse (DVD) tandis que son homologue carriérois SE, Eddie Ait, insiste sur le fait que Jean-Luc Gris « était un collègue élu attentionné et p­articulièrement apprécié ».

La députée de la septième circonscription, Michèle de Vaucouleurs, salue également l’engagement « sans faille » de Jean-Luc Gris en insistant sur les échanges « particulièrement faciles et agréables » qu’elle avait avec l’élu. La présidente de GPSEO et maire meulanaise Cécile Zammit-Popescu évoque « un choc et une ­terrible perte pour nous tous ».