« C’est une circonscription qui a un cadre intéressant parce qu’elle est vaste et on a cette ambivalence entre les quartiers populaires et la ruralité », estime Victor Pailhac (REV), le candidat investi par la Nouvelle union populaire écologiste et sociale dans la 9e circonscription des Yvelines en vue des élections législatives.

Sur ce territoire très agricole, le candidat anti-pesticides souligne sa volonté d’accompagner les agriculteurs locaux dans la transition écologique qu’il porte. « L’intérêt c’est d’aller leur parler mais de comprendre leur réalité, insiste-t-il. On ne peut pas arriver à l’Assemblée nationale en disant alors on vous enlève les pesticides et puis tant pis pour les récoltes… »

Selon lui, le modèle de production agricole actuel doit être révisé pour trouver des solutions et notamment les alternatives aux pesticides. « Évidement les pesticides on est contre, je pense que même les agriculteurs peuvent le dire aussi, note Victor Pailhac. Après il y a une réalité de terrain et financière qui fait que dans la politique agricole commune il y a beaucoup de difficultés pour les agriculteurs de s’en sortir sans être dans ce modèle agricole industriel. »