Cinq hommes âgés de 20 à 25 ans ont été placés en garde à vue, lundi 30 mai, pour ce qui semblait, au départ, être une affaire de disparition très sensible. Quatre d’entre eux avaient été arrêtés à bord d’une voiture recherchée par la police pour un possible enlèvement. Un autre, avait été surpris en train de nettoyer un hall d’immeuble ensanglanté rue des Pléiades.

Dans la soirée, la police reçoit plusieurs témoignages inquiétants. « On nous explique qu’un homme avait été frappé et embarqué de force dans le coffre d’une Audi A4 », rapporte une source policière. La ­description du véhicule est transmise sur les ondes de police avant qu’il ne soit interpellé quelques minutes plus tard dans la commune. Quatre jeunes hommes sont à bord, « dont l’un avec des traces de sang sur les mains et les habits », précise une source proche du dossier. Le coffre, lui, est vide.

Personne n’a fourni d’explications laissant la police sans trace de la victime. L’homme attaqué a finalement été identifié dans la nuit après un passage à l’hôpital pour « des blessures légères ». Il n’a pas porté plainte et les suspects « connus pour trafic de stupéfiants » ont été relâchés.