La saison 2021-2022 s’achève sur un goût de défaite pour les deux clubs de vallée de Seine engagés en National 3. L’OFC Les Mureaux et le FC Mantois ont disputé, le 4 juin dernier, la vingt-sixième et dernière journée du championnat. Les deux clubs de vallée de Seine se sont inclinés.

Après leur victoire à domicile, le 21 mai, face à l’équipe réserve de Créteil sur le score de 1 but à 0, le FC Mantois tenait absolument à poursuivre cette dynamique pour conclure la compétition. Les Mantevillois, en déplacement le 4 juin, se sont cependant laissés surprendre par l’équipe du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis). Alors que les deux clubs se sont quittés, dos à dos, sur un score vierge à la mi-temps, les Séquano-Dionysiens ont ouvert le score, coup sur coup, aux 68e et 72e minutes de jeu. Les deux buts ont été inscrits par l’attaquant Mamadou Diallo. Le but, à la 75e minute, du milieu de terrain mantevillois Abdou Aziz Thiam n’a pas suffi à inverser la tendance.

À l’issue du match, le FC Mantois n’engrange donc pas de points supplémentaires. Avec 31 points au total depuis le début de la saison pour sept victoires et dix matchs nuls, il est à la neuvième place du classement Paris Île-de-France. Néanmoins, en raison d’une pénalité de huit points après avoir alignés durant la saison des joueurs suspendus, Mantes Actu annonce que le FC Mantois est relégué en Régional 1.

Le FC Mantois n’était pas le seul club de vallée de Seine à espérer terminer la saison en National 3 sur une victoire. C’est également le cas des Mureaux qui a vu cet espoir disparaître le 4 juin. Ce jour-là, les Muriautins ont été défaits, à domicile, sur le score de 2 buts à 4 par l’équipe réserve du Paris FC. La rencontre débutait pourtant dans les meilleures conditions pour l’OFC Les Mureaux. L’attaquant de vallée de Seine Abdourahmane Fofana a effectivement inscit les deux premiers buts de la rencontre à la 13e et 35e minutes de jeu. Les Muriautins se sont néanmoins laissés surprendre avant la mi-temps. L’ancien joueur mantevillois et désormais latéral gauche parisien, Nobel Mendy, a trompé le ­gardien muriautin à la 45e ­minute.

De retour des vestiaires, les Muriautins ne sont pas parevenus à maîtriser les assauts des joueurs du Paris FC. Pour preuve, ils ont encaissé trois buts supplémentaires. L’ailier gauche parisien, Jonathan Lavri, a permis à son équipe de revenir au score en égalisant à la 62e minute de jeu. L’attaquant du Paris FC, Patrick Koffi, a, quant à lui, aggravé le score pour les Muriautins en inscrivant les deux derniers buts de la rencontre à la 70e et 87e minutes. Après cette défaite, l’OFC Les Mureaux termine la saison à la dixième place du ­classement avec 29 points au total.

Mise à jour le 8 juin