« Un député n’a pas de pouvoir exécutif, mais il a ce rôle d’identifier les problèmes, fédérer les acteurs et de coordonner peut être des travaux localement pour travailler en mode projet », détaille Nadia Hai (Renaissance, ex-LREM) de son action si elle venait à être élue sur la 7e circonscription à l’issue des élections législatives. Après plusieurs semaines de visites pour s’imprégner de ce nouveau territoire, l’ancienne ministre déléguée à la Ville, a tenu sa première réunion publique mercredi 11 mai à Verneuil-sur-Seine.

Parmi les enjeux de ce territoire, Nadia Hai met l’accent sur les mobilités et le transport. « Il y a, par exemple la ligne J, car pour ceux qui l’empruntent, c’est un véritable problème en terme de sur-fréquentation », analyse la candidate qui estime qu’il devient urgent d’alléger la ligne en « déportant une partie du trafic de fret ».

Pour déployer ces solutions, Nadia Hai entend créer des comités de travail avec les collectivités locales « de façon à élaborer ensemble les propositions qu’on devra porter, de voir s’il faut aller mobiliser des financements et s’il faut aussi travailler d’un point de vue législatif », détaille la candidate.