Le parc de la vallée transformé en un véritable lieu de fête. Après une programmation itinérante ayant eu lieu en vallée de Seine du 20 au 30 juin, le festival Contentpourien posera ses valises en ville du 1er au 3 juillet prochain. L’ensemble du programme est détaillé sur le site internet de l’événement, contentpourien.fr. La Gazette a sélectionné quelques-uns des spectacles prévus.

Le 1er juillet, le public assistera au concert du groupe La Caravane passe qui s’est fait une renommée tant en France qu’à l’étranger avec des titres comme Gypsy for one day sorti en 2012 dans un album du même nom. « Fort de ces expériences [en France et à l’international], le groupe défend un esprit nomade où s’entremêlent le hip-hop, la tziganie, l’orientalisme, les manoucheries et la chanson française », complète le communiqué de l’événement. Ce soir-là, la venue du groupe en ville sera l’occasion pour le public d’entendre les titres de son sixième ­album Nomadic spirit, sorti en 2020.

Ce même-jour, à 19 h, 20 h 30, 21 h 30 et 23 h 20, le public pourra également profiter de La dodoche à vinyles. « Une 2CV, des vinyles d’ici et d’ailleurs, un DJ bidouilleur, des vieux magazines et de la bonne humeur…Voici les ingrédients de La dodoche à vinyles, voiture voyageuse qui emmène avec elle une ambiance décalée riche en trouvailles musicales », explique le communiqué en précisant que l’animation sera également présente le 2 juillet et le 3 juillet.

La dodoche à vinyles ne sera cependant pas le seul événement planifié le 2 juillet. Ce jour-là, le cirque Compost jouera son spectacle intitulé On avait dit qu’on se touchait pas. « Ils sont deux, ils s’adorent, ils sont un peu perdus mais ensemble ils avancent et surtout : ils ne doivent pas se toucher […], résume le communiqué. Lorsque leurs corps s’expriment, s’opère un mélange entre adresse et tendresse. Ils se nouent, se dénouent, se jettent, se propulsent, roulent, sautent avec plaisir et douceur. »

Le cirque compost partagera également la vedette avec le concert d’Asian Dub Foundation qui est lui aussi prévu le 2 juillet. Le groupe s’est fait connaître en mélangeant des genres musicaux aussi différents que le dancehall et le hip-hop ou encore le pop-rock et le drum’n’bass pour ne citer qu’eux.

Les 2 et 3 juillet, la compagnie Réverbère s’installera également au parc de la vallée et promet au public une bonne dose d’humour. Le 2 juillet, elle interprétera son spectacle Ça va foirer ! « Assis sur un fauteuil improbable et maniant le fouet avec adresse et malice, [Réverbère] développera ses théories sur l’échec et le ridicule avant de les prouver par le geste. Le public en redemande ? Qu’à cela ne tienne. Il a de la ressource, des idées stupides à volonté et une volonté de fer pour passer à l’acte…Le ridicule ne tue pas et il fait rire, alors profitons-en ! », affirme l’annonce de l’événement. Le 3 juillet, la compagnie jouera un autre spectacle intitulé Riez sans modération dans lequel le communiqué avertit le public que, durant cet événement, il faut s’attendre à tout.

Le 3 juillet, Zanzibar le jongleur sera également présent. Cet artiste, particulièrement drôle, tentera d’impressionner le public dans son spectacle Zanzibar se lâche durant lequel le jongleur allie « humour­, danger et figures de malade ».

Les tarifs sont mentionnés sur le site internet du festival qui précise que le coût est gratuit pour les moins de 16 ans. Pour les autres, le pass d’une journée est à 12 euros en prévente et est compris entre 13 et 16 euros sur place. Pour deux jours de festival, le tarif est entre 20 et 22 euros en prévente et est fixé au tarif de 25 euros sur place. À noter que le 3 juillet, le prix d’entrée est libre.

Crédits photo : Tijana Panic