Le 5 juillet, en conférence de presse, Christophe Galtier n’a pas tremblé lors de sa présentation en tant que nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain avec laquelle il est engagé pour deux ans. L’équipe première devant prendre ses quartiers à l’été 2023 dans le futur centre d’entraînement du club à Poissy, le nouvel entraîneur devrait donc être vu en ville pendant la durée de son contrat. Malgré le scepticisme de certains supporters, Christophe Galtier est convaincu de pouvoir faire briller le club de la capitale. À ce poste, l’entraîneur n’en est pas à son premier essai. Avant de prendre les rênes du PSG, Christophe Galtier a entraîné des clubs comme le SC Bastia, l’AS Saint-Étienne, Lille OSC et l’OGC Nice pour ne citer qu’eux.

« Je mesure de manière très précise la responsabilité qui m’est donnée de faire en sorte que le Paris Saint-Germain vive une grande saison avec de grands matchs, de grands espoirs. Je m’y suis préparé. Si j’ai accepté ce poste, si j’ai accepté de prendre ces responsabilités-là, c’est que j’en suis capable », confie-t-il. Sa décision de rejoindre le PSG a notamment été déterminée par la nomination de Luis Campos en tant que conseiller pour le club parisien et avec lequel il a déjà ­travaillé à Lille.

Le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain a en tout cas déjà en tête le style de jeu qu’il souhaite mettre en place la saison prochaine. « J’ai une idée assez précise de ce que je veux voir dans l’équipe […]. Je veux voir du rythme, de l’intensité, de la grande détermination, une capacité à pouvoir récupérer le ballon très tôt et très haut pour pouvoir mettre l’adversaire sous pression », déclare-t-il en précisant que son souhait est amené à évoluer et à s’affiner selon le mercato estival.

Sur les performances attendues, Christophe Galtier estime que l’ambiance au sein du vestiaire est déterminante pour bien performer. C’est pourquoi, il compte réduire l’effectif pour permettre à chacun de s’exprimer sur le terrain. « Il n’y a pas de grande performance sans des joueurs heureux […], explique l’entraîneur. Pour qu’ils soient heureux, je pense que l’effectif doit être réduit. On en a parlé aussi avec la direction. On ne peut pas avoir dans le vestiaire pendant toute une saison des joueurs qui ne jouent pratiquement pas. Les joueurs qui ne jouent pas sont malheureux. Plus il y a de gens malheureux, moins vous avez de performances. »

Christophe Galtier prévient cependant que les joueurs seront tous traités à la même enseigne. « On doit avoir un projet commun sans aucun compromis […], affirme-t-il. Il n’y aura aucun joueur au-dessus de l’équipe […]. Je suis déterminé à faire en sorte que cette équipe soit très soudée, exigeante et déterminée pour faire la plus grande saison possible. S’il y a malheureusement des joueurs qui sortent de ce cadre-là, ils seront écartés. »

Nasser Al-Khelaïfi nie avoir contacté Zidane

Le nom de Zinédine Zidane circulait pour entraîner le PSG la saison prochaine. Interrogé sur ce sujet lors de la présentation de Christophe Galtier à ce poste, le président du club, Nasser Al-­Khelaïfi, ne s’est pas étendu sur ce sujet.

« Jamais on a parlé avec Zidane, affirme-t-il. J’adore le joueur, j’adore l’entraîneur aussi […] mais jamais on a parlé avec lui. Le coach Christophe Galtier était l’option numéro un pour nous depuis le premier jour. »

Crédits photo : Capture écran / Site officiel du Paris Saint-Germain