« Une véritable honte », s’est indigné le maire vernolien, Fabien Aufrechter (Ensemble), le 29 août sur sa page Facebook où il relate que la stèle commémorant la mémoire du Major Henry William Shurlds Jr, a été profanée durant le week-end précédent.

Sur une photo partagée par l’édile, on peut effectivement voir que le dos de la stèle en bois, installée dans les bois de Verneuil en 2012, a été taguée au feutre noir de trois grosses lettres « O-L-R » entourées d’étoiles griffonnées. « Cette stèle commémore un homme qui a donné sa vie pour que notre pays soit ce qu’il est : un État de droit, une République et une démocratie », rappel Fabien Aufrechter en précisant que la Ville et l’Agence des espaces verts d’Île-de-France déposeront plainte.

Originaire du Mississippi, le Major Henry William J. Shurlds a perdu la vie le 19 août 1944 alors qu’il survolait la Seine aux commandes d’un chasseur monoplace P47 Thunderbolt pour détruire les bateaux allemands transportant des armes et des troupes vers Paris. Pris en chasse pas des avions ennemis, son appareil a été abattu et s’est écrasé dans les bois de ­Verneuil au lieu-dit Les Bruyères.

Crédits photo : Page Facebook Fabien Aufrechter