La fin de semaine dernière a été, une nouvelle fois, le théâtre de plusieurs épisodes de violences urbaines à Mantes-la-Jolie. Entre le 1er et le 2 septembre , les patrouilles de police ont essuyé des jets de projectiles dans plusieurs secteurs, donnant lieu à des affrontements. Heureusement, le bilan ne fait état d’aucun blessé.

C’est au niveau de la rue du Commandant Bouchet que les premières hostilités ont été relevées, le 1er septembre sur les coups de 23 h 10. Alors qu’ils procédaient au contrôle d’un automobiliste, une patrouille de police a été « visée par une dizaine de tirs de mortiers d’artifices », rapporte une source policière. Les forces de l’ordre ont répliqué au moyen du lanceur de balles de défense (LBD) ce qui a permis de mettre les auteurs en fuite.

Le lendemain, vers 22 h, un équipage de policiers mantais a de nouveau été la cible de « quatre tirs de mortiers et des jets de projectiles de la part d’une vingtaine d’individus » au niveau du square du Vexin. Les policiers ont usé des grenades incapacitantes pour disperser la foule.