Cinq départs pour cinq arrivées. Ce bilan est celui des transferts réalisés durant l’été du CAJVB concernant la sélection masculine du club évoluant dans le championnat Élite. Contacté en juillet dernier, le président du club, Philippe Montaudouin, était particulièrement fier d’annoncer la venue du passeur Arthur Delbeke et du pointu Chris Zuidberg. Tous les deux viennent du club de Plessis-Robinson évoluant en Ligue A, le plus haut niveau national.

« C’était en fait des doublures […] mais normalement ils ont largement le niveau Elite », déclare le président du CAJVB en insistant notamment sur le fait que Chris Zuidberg est un international luxembourgeois. Avec l’arrivée de ces deux joueurs ainsi que celles de Thomas Nagels, un pointu en provenance d’Ajaccio où il naviguait entre la Nationale 3 et la Ligue B, de Charles Balazot, un réceptionneur-attaquant du club de Villejuif (Nationale 2) et du central José Ilidio Ninao de l’AL Caudry (Élite), Philippe Montaudouin affirme que le club « a bâti une très belle équipe qui est, normalement, supérieure à celle [de la saison 2021-2022] ». Pour rappel, la saison dernière, les hommes du CAJVB avaient terminé à la troisième place du classement mais à la sixième et dernière place des play-offs.

Bien que le président du CAJVB se dise particulièrement satisfait du niveau de ses nouveaux joueurs, il ne cache néanmoins pas le fait que les autres clubs du championnat ont, eux aussi, attiré des joueurs talentueux. « On est conscient que [le championnat Élite] est devenu quasiment professionnel. En face de nous on va avoir des équipes qui, pareil, ont fait des recrutements assez invraisemblables. On s’est donc armé de façon plus importante en prévision d’un niveau de championnat encore plus élevé », explique-t-il de sa volonté de se maintenir encore dans le championnat à l’issue de la prochaine saison en confiant néanmoins que les finances du club ne lui permettront pas de viser une montée dans la division supérieure, professionnelle.

Quant à la raison motivant des joueurs professionnels à rejoindre les clubs évoluant dans le championnat Élite, Philippe Montaudouin a une explication. « On a un afflux de joueurs en Pro A d’Amérique du Sud et, en fait, ils ne sont pas très chers ce qui fait que les clubs en Pro A prennent ces joueurs-là. Cela envoie sur le marché des joueurs qui ne trouvent plus leur place et qui cherchent finalement un débouché soit en Pro B soit en Élite », précise-t-il.

Pour savoir si le CAJVB sera à la hauteur de ses adversaires, le club attend impatiemment le premier match de la saison. Il aura lieu le 24 septembre, à 19 h et à domicile face au club de Cesson Volley Saint-Brieuc Côtes d’Armor.

Une montée en Nationale 2 pour l’équipe réserve masculine du CAJVB

Les filles du CAJVB ne seront plus les seules à évoluer cette année en Nationale 2. En effet, ce sera également le cas cette saison de l’équipe réserve masculine du CAJVB qui a été promu à ce niveau de championnat.
« Ils montent [de la Nationale 3 à la Nationale 2] après 20 victoires. 20 matchs, 20 victoires ! Cette équipe balayait tout sur son passage. 20 victoires en 10 matchs allers et 10 matchs retours, il faut quand même le faire. C’est une fierté », se félicite le président du CAJVB, Philippe Montaudouin.

Le premier match en Nationale 2 de l’équipe réserve masculine du club est prévu le 2 octobre, à 16 h, sur le terrain du club de Saint-Michel Sports Marquette (Nord). Les filles, qui avaient terminé sixième du championnat la saison dernière, joueront le 1er octobre, à 20 h, à domicile, face à Argenteuil (Val-d’Oise).

Crédits photo : Capture écran / CAJVB