De Mantes au musée d’Orsay, au fil de l’image. Tel est le nom de l’exposition photographique visible jusqu’au 28 octobre à l’espace culturel Jacques Brel. Elle conclut le jumelage culturel entre le musée d’Orsay et Mantes-la-Ville (le partenariat concernait aussi Mantes-la-Jolie, Ndlr) dont la collaboration remonte à 2016 et qui a notamment permis à des jeunes de s’initier à la photographie.

« Les collections du musée d’Orsay sont très riches : tableaux, sculptures, peintures mais aussi photographies. C’est d’ailleurs souvent méconnu mais nous avons une très importante collection de photographies et donc nous avons décidé de faire découvrir le musée d’Orsay par le biais de la photographie à travers des ateliers de pratique artistique », explique le directeur des publics au musée d’Orsay, Guillaume Blanc, du choix de la thématique du jumelage culturel en rappelant que son but est de « favoriser la découverte de la culture auprès des habitants des ­quartiers [politiques de la Ville] ».

Alors que l’édile Sami Damergy (SE), insiste sur ce dernier point, Guillaume Blanc poursuit : « Je crois que donner une ouverture culturelle à des jeunes [ayant parfois des difficultés d’insertion ou sociale] permet de susciter la curiosité, l’envie de découvrir et je crois que cela peut leur être utile par la suite dans n’importe quel secteur d’activités […]. Je pense que la culture de ce point de vue-là donne une ouverture sur le monde qui est très intéressante. »

Son avis est visiblement partagé par plusieurs jeunes mantevillois ayant participé aux ateliers photographiques. C’est notamment le cas de Joumana, une adolescente de 14 ans. « Cela nous a apporté beaucoup de bien. On a appris des choses qu’on ne connaissait pas […]. Avec l’activité, on était en plus tous ensemble [donc] on se faisait de nouveaux amis », confie-t-elle en avouant avoir, par la suite, songé à une carrière professionnelle en tant que photographe.

Au total, Guillaume Blanc estime qu’au cours de ces six années de partenariat, ce sont notamment « plus de 2 000 habitants de Mantes-la-Ville » qui ont découvert la photographie grâce aux « ateliers, aux visites au musée d’Orsay ou aux restitutions ­organisées [dans la commune] ».

La Ville se tourne désormais vers un nouveau jumelage culturel. En mars dernier, la préfecture d’Île-de-France a effectivement annoncé une convention triennale 2022-2024 entre Mantes-la-Ville et la bibliothèque nationale de France (BNF). « On va ouvrir un nouveau partenariat avec la BNF […]. C’est bien pour [le musée d’Orsay] d’avoir d’autres villes comme pour nous de changer et d’avoir d’autres partenaires », affirme Sami Damergy en précisant que la collaboration avec la bibliothèque nationale de France s’articulera, entre autres, sur la manière d’apprendre à rechercher correctement des informations. Le partenariat avec la BNF concerne également Mantes-la-Jolie.