Le déménagement est loin d’être anodin. Comme le relatait La Gazette en décembre 2020, la municipalité souhaitait acquérir le château Davillier qui appartenait à l’association des Petits frères des pauvres pour un coût de « 1 200 000 euros ». C’est désormais chose faite. Après 17 mois de travaux dont neuf consacrés à la rénovation intérieure pour un coût d’environ « 900 000 euros », subventionné par l’État, la nouvelle mairie a été inaugurée le 16 septembre dernier. Elle accueillera le public au château Davillier, situé au 57 Grande Rue, d’ici « fin septembre, début octobre ».

Pour permettre au public de se familiariser avec ce nouveau lieu, le dernier magazine municipal indique que deux matinées portes ouvertes sont organisées les 24 septembre et 1er octobre prochains, de 9 h à midi. Tout en précisant que l’ancien hôtel de ville était devenu trop petit en raison notamment de l’implantation d’une Maison France Services en 2021, l’édile, Fabienne Devèze, affirme que le château Davillier n’accueillera pas uniquement la mairie et la Maison France Services mais regroupera plusieurs autres services dont la maison médicale pluridisciplinaire.

« Les espaces non occupés par la mairie, et notamment le bâtiment annexe, accueilleront très prochainement la maison médicale pluridisciplinaire dans quelques mois. Nous y regrouperons les praticiens déjà présents dans la commune : notre ostéopathe, nos infirmières, notre podologue ainsi que notre nouveau médecin généraliste et des orthophonistes […]. Il restera le deuxième étage à emménager mais sa vocation n’est pas totalement arrêtée même si nous avons déjà quelques sollicitations sous forme de bureaux. Puis, au sous-sol, une très belle cuisine professionnelle dans laquelle nous cherchons un utilisateur », précise-t-elle. Comme le rappelle Fabienne Devèze, l’hôtel de ville actuel, devrait, lui, accueillir une « crèche ».