Âgé de 27 ans, le professeur de sport du lycée François Villon a été placé sous contrôle judiciaire suite à une plainte pour viol déposée par une adolescente le 26 septembre dernier. L’élève de 17 ans s’était confiée à un CPE de l’établissement. Ses parents avaient été prévenus et l’avaient accompagnée pour déposer plainte le lundi. L’enseignant a été placé en garde à vue et suspendu de ses fonctions dès le lendemain. Le jeudi suivant, il a été entendu par un juge d’instruction puis a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire le temps de l’enquête, indique le Parisien.

Le vendredi 23 septembre, le procureur de la République de Versailles a été alerté. Les faits évoqués remonteraient à 2021 et se seraient déroulés en dehors de l’établissement. « Lui nie et dit que c’est une relation consentie », indique une source proche du dossier.

Dès son placement en garde à vue, la direction a tout de suite écarté le concerné de l’établissement. « C’est une mesure de prévention conservatoire pour que l’instruction judiciaire se fasse dans les meilleures conditions, ce n’est pas une sanction administrative », explique le proviseur, Vincent ­Perrillat-Mercerot, au Parisien.