Vendredi 23 septembre, en fin d’après-midi. Tandis que quelques enfants jouent tranquillement sous le regard attentif de leurs parents, le personnel de la crèche Baby Montessori, située au 705 avenue du Maréchal Foch, s’affaire à peaufiner les derniers détails pour l’inauguration officielle de l’établissement prévue ce jour-là, un an après son ouverture. L’établissement qui accueille 17 enfants et affiche complet promeut l’autonomie de l’enfant. Les parents semblent conquis.

« On hésitait à inscrire notre enfant dans une crèche Montessori. On ne savait pas trop ce que cela allait donner et puis finalement, on l’a fait. On ne regrette pas car, avec mon époux, on est plutôt satisfait dans l’ensemble de la méthode utilisée », déclare une mère de famille.

« On s’appuie sur la pédagogie Montessori, déclare la directrice de la structure villennoise. L’ensemble de l’équipe a été formée cette année […] pour mettre en application cette pédagogie. On a vraiment à cœur de privilégier l’autonomie de l’enfant en lui laissant le libre choix des activités […] et en respectant le rythme de chacun. On a également la particularité d’être une crèche bilingue et d’avoir des professionnels bilingues qui parlent dans leur langue maternelle aux enfants qu’elles ont à la crèche. »

Selon Thierry Cantet, président de la société Sogecreche dont fait partie la crèche Baby Montessori, l’investissement global réalisé sur l’établissement d’accueil villennois s’élève à « 300 000 euros » et est subventionné à hauteur de « 160 000 euros » par la Caisse ­d’allocation familiale (CAF).

L’ouverture d’une nouvelle crèche attendue en ville

Le 23 septembre, en parallèle de l’inauguration officielle de la crèche Baby Montessori, le président de la société Sogecreche, Thierry Cantet, a affirmé réfléchir à l’ouverture d’un nouvel ­établissement dans la commune.

« Nous sommes déjà en train de réfléchir à une autre implantation sur la ville de Villennes-sur-Seine […]. Ce serait un petit établissement [d’une douzaine d’enfants] », déclare-t-il en précisant qu’un local a été identifié « pas loin du centre-ville ». L’ouverture de la future crèche n’aurait pas lieu « avant un an ». La société Sogecreche n’a cependant pas précisé si l’ouverture du futur établissement concernerait, là-aussi, une crèche Baby Montessori.