« On voulait voir comment c’était. » Cette phrase a été prononcée à plusieurs reprises par les personnes venues le 7 octobre à la résidence services seniors Cœur la Jolie. Ce jour-là, ainsi que le 8 octobre, l’établissement géré par Cogedim qui avait ouvert le 1er février dernier a organisé des journées portes ouvertes pour se faire connaître auprès des seniors intéressés par la résidence.

« L’importance des journées portes ouvertes c’est que les éventuels seniors, les éventuels résidents se rendent compte de nos surfaces, de notre immeuble, de notre métier. Ils peuvent venir voir comment se passe la vie en résidence, comment sont les appartements et comment la résidence vit à travers les animations qui sont proposées », déclare Laurent Lavocat, directeur de Cœur la Jolie.

Durant la matinée du 7 octobre, un cours de gymnastique douce avait notamment lieu. Cette activité n’a pas manqué d’attirer l’attention des visiteurs qui se sont dits intéressés par l’animation. « On travaille surtout la souplesse. Cela évite d’avoir des blessures », déclare la coach sportif tandis qu’Hélène, une résidente depuis avril 2022 âgée de presque 93 ans insiste sur le fait que les animations proposées permettent aussi aux seniors de nouer des liens entre eux.

La gymnastique douce est une des activités proposées aux résidents de Cœur la Jolie. En plus de prévenir le risque de blessures, l’activité permet également aux seniors de nouer des liens entre eux.

Pour Anick, une Mantaise de 77 ans vivant seule et venue le 7 octobre pour obtenir des renseignements sur l’établissement, la résidence senior services est surtout un gage de sécurité. « C’est plus sécurisant car, ici, il y a toujours quelqu’un […], confie-t-elle. Si on a un malaise, on appuie sur un [boîtier] et on est secouru. » Cet aspect sécuritaire semble également apprécié de Danièle, 71 ans, et Jean-Louis, 70 ans. Ce couple de Mantais, venu lui aussi pour en savoir davantage concernant le fonctionnement de Cœur la Jolie, insiste cependant sur le fait que, contrairement à un ehpad, la résidence services seniors permet de conserver une certaine autonomie.

« J’ai travaillé en ehpad et je n’ai pas du tout envie d’y aller […] !, affirme Jean-Louis. Là c’est très différent parce qu’on est autonome. On a une autonomie sociale qui fait que vous sortez quand vous voulez, vous rentrez quand vous voulez, vous faites ce que vous voulez. »

Selon Laurent Lavocat, sur les « 64 appartements » de la résidence allant du T1 au T3, « 39 sont déjà loués » à « 47 seniors » âgés de « 75 ans à bientôt 98 ans ». Le montant des loyers est compris entre « 1 100 euros et 2 000 euros ». « [Ce tarif est établi] en fonction du nombre de personnes, de la typologie de l’appartement [et de son] emplacement », explique le directeur de la résidence Cœur la Jolie.