Le 30 septembre dernier, un équipage de la BAC a remarqué un véhicule qui roulait à vive allure et franchissant un stop sans s’arrêter. Malgré les avertisseurs sonores et lumineux, le véhicule a continué sa course tout en accélérant et prenant la fuite. De nombreux risques inconsidérés ont été pris par le conducteur, mettant en danger les autres usagers et piétons, pendant que le passager se débarrassait d’un objet par la fenêtre. Parvenant à la hauteur du véhicule et lui sommant de s’arrêter, le conducteur a délibérément percuté le véhicule administratif et a fini par s’immobiliser.

Deux jeunes hommes âgés de 23 et 24 ans et demeurant aux Mureaux ont été interpellés. L’un d’eux était porteur de résine de cannabis et une forte odeur se dégageait de l’habitacle. De retour au service, 2 kg de résine de cannabis ont été retrouvés en fouillant le véhicule.

Au cours des auditions, le conducteur a reconnu le refus d’obtempérer tout en niant la détention de matières stupéfiantes. Il a précisé qu’elle appartenait au passager. Le deuxième individu a admis dans un premier temps être le propriétaire des produits stupéfiants avant de se rétracter et de désigner le conducteur. Déférés devant la justice en vue d’une comparution immédiate, le principal mis en cause a été condamné à 6 mois ­d’emprisonnement et le second a été libéré.