La lutte contre le harcèlement passe aussi par la prévention de la police auprès des parents et des enfants. Un policier du commissariat des Mureaux intervient ainsi dans les établissements scolaires pour évoquer ce sujet. En septembre, à la demande de la ville de Vaux-sur-Seine, il est également venu sensibiliser les parents. Bien que l’événement n’ait pas attiré le public, le policier a transmis à La Gazette des recommandations utiles.

«  [Il ne faut pas] laisser les enfants utiliser les outils informatiques seuls dans leurs chambres », déclare-t-il en insistant sur le fait que les réseaux sociaux doivent être utilisés dans les pièces communes pour éviter aux enfants de se mettre en scène devant des webcams dont des personnes mal intentionnées pourraient prendre le contrôle. « Je [recommande] également aux parents de ne pas devenir amis sur les réseaux sociaux avec leurs enfants parce que l’enfant va trouver que le parent s’immisce un peu trop dans sa vie privée. Il va mal le prendre, il va faire un blocage et ne va pas vouloir discuter avec ses parents », ajoute le policier. Selon lui, les repas sans télévision sont à privilégier pour favoriser le dialogue.