Crédits photo : Ville de Carrières-sous-Poissy

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida décrétée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la Ville de Carrières-sous-Poissy a dévoilé une plaque de rue « Place des Combattantes et des Combattants du Sida » le 1er décembre dernier.

« Confirmant ainsi l’engagement de longue date de la Municipalité dans la prévention et le soutien aux personnes atteintes du virus, cette action intervient au lendemain de la sortie du documentaire « Révolution SIDA » qui pose un regard inquiétant sur la situation dans certains pays et le désintérêt progressif au fil des années », indique la Ville dans un communiqué de presse datant du 1er décembre.

Située à proximité immédiate du Pôle multiservices Michel Colucci (124, avenue Maurice Berteaux), cette place est une étape supplémentaire dans le « renforcement des solidarités voulu par la municipalité. »

Pour Eddie Aït, maire SE de Carrières-sous-Poissy, vice-président de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO) et vice-président de l’association nationale Élus contre le Sida, « il s’agit bien évidemment d’un symbole mais pas uniquement. Nous voulons, à l’occasion de cette journée du 1er décembre montrer aux malades, aux militants, à celles et ceux qui sont investis dans la recherche contre le Sida que les collectivités locales peuvent elles aussi être des moteurs d’une prise de conscience générale : le combat n’est pas gagné, loin de là ».

Jean-Luc Romero (à droite), adjoint au maire de Paris et président de l’association nationale Élus contre le Sida, et Eddie Aït, maire SE de Carrières-sous-Poissy, ont inauguré cette plaque le 1er décembre. (crédits : Ville de Carrières-sous-Poissy)

C’est un hommage « nécessaire à toutes les victimes, les patients et soignants qui ont lutté et luttent encore contre la maladie. L’épidémie de sida est encore bien réelle : elle touche toutes les catégories de la population, tous les âges et toutes les sexualités », informe le communiqué.

Après avoir vu son label « Ville engagée contre le sida » renouvelé le 18 janvier dernier par l’association Élus Locaux Contre le Sida et avoir adopté le 21 décembre 2021 un plan d’actions pour la prévention et la lutte contre les discriminations et le Sida, la Ville de Carrières-sous-Poissy conforte ainsi sa position « de commune en première ligne dans la communication autour de la maladie, le combat pour l’amélioration des traitements, la garantie d’un accès aux droits et aux soins et contre la précarité ».

Pour Jean-Luc Romero, adjoint au maire de Paris et président de l’association nationale Élus contre le Sida, « Carrières-sous-Poissy est une ville avec un vrai engagement contre la maladie. On sent une vraie volonté ici, notamment sur la prévention avec le soutien aux associations locales et aux acteurs de la santé ».