Le lundi 9 janvier à 00 h 35, des policiers de la BAC (Brigade anti-criminalité) se sont rendus sur la place des Tulipes où un homme qui s’est présenté à eux, avait des dermabrasions sur le visage. L’homme, âgé de 41 ans, a expliqué avoir été agressé par deux individus qui lui ont volé son portefeuille, son téléphone portable ainsi que la clé de sa voiture, une Renault Clio. Les policiers se sont rendus, avec la victime, à sa voiture et ont constaté que deux hommes étaient à l’intérieur. Ces derniers ont pris la fuite à pied. Un des deux a été rattrapé et arrêté après une longue course poursuite.

Le jeune homme rattrapé par les policiers, âgé de 16 ans, tenait à la main 80 euros en liquide. Pendant ce temps, la victime a eu le temps de récupérer sa voiture et partir. Les policiers ont retrouvé l’homme sur la commune de Chanteloup-les-Vignes. Les policiers lui demandent alors s’il souhaite porter plainte mais l’homme refuse. Il a peur que sa femme apprenne cette histoire. En effet, il a expliqué s’être rendu à Carrières-sous-Poissy pour rencontrer une femme contactée sur un site de rencontres extra-conjugales. Il se serait aperçu lors du rendez-vous qu’il était tombé dans un guet-apens.

Placé en garde à vue, le jeune homme arrêté par la BAC a indiqué avoir vu la victime être prise à partie par deux individus qui l’insultaient de pédophile. Il a déclaré avoir ramassé par terre la clé de voiture et une enveloppe qui contenait l’argent liquide. Le téléphone portable de l’homme agressé n’a pas été retrouvé. Le jeune homme de 16 ans a nié être l’auteur de l’agression mais avoue avoir profité de la situation pour récupérer les clés et l’argent.

Il a également nié être accompagné d’un complice. Sur instructions du magistrat, il a été déféré le jour même devant la justice.