Les parents du petit Jawed ont encore du mal à se remettre de cette frayeur, survenue le mercredi 11 janvier. Alors que leur bébé de deux ans était confié à la crèche « La Maison Bleue » à Limay, celui-ci a échappé à la surveillance du personnel de l’établissement : il a été retrouvé une demi-heure plus tard par un passant, à une centaine de mètres de là et heureusement sain et sauf, rapporte le Parisien.

Bien qu’elle ait échappé au pire, cette expérience ne s’en est pas moins révélée traumatisante pour sa famille. La maman a fait part de son émoi via le réseau social TikTok, dans une vidéo cumulant presque 5 millions de vues à l’heure où nous écrivons ces lignes, en retraçant le chemin parcouru sans surveillance par son bébé. « Il aurait pu se faire kidnapper, toucher, renverser », alerte-t-elle la voix tremblante, avant d’ajouter : « c’est inadmissible. J’attends le rapport pour les attaquer en justice, c’est hors de question que cette crèche reste ouverte ». L’auxiliaire de puériculture en charge de l’enfant a rapidement été mise à pied.

Toujours d’après la mère, le bébé se serait faufilé par une porte à l’arrière du bâtiment, laissée entrouverte pendant que le personnel nettoyait les lieux. Alors seulement habillé d’un body et de chaussons, il a traversé la cour de l’immeuble ainsi que le local à poubelle, avant de se retrouver dans la rue, devant un restaurant du quartier. L’établissement déplore une « erreur individuelle » auprès de 78actu, tandis que la mère ne décolère pas. « Une erreur, ça peut arriver. Mais là, les conséquences ­auraient pu être si graves ».

Le soir même, les parents ont déposé une main courante qui a été transmise au parquet de Versailles : c’est ce dernier qui tranchera sur les suites à donner à l’enquête, les enquêteurs n’ayant pas trouvé de qualification pénale adéquate, ­rapporte le site d’actualités.