Le jeudi 5 janvier dernier, les élèves de l’école Jean Giono ont enfin pu découvrir leur nouvel établissement flambant neuf. En travaux depuis 12 mois, il est désormais composé à 70 % de bois, et a été pensé avec de fortes ambitions environnementales.

Cette rénovation était vue comme « un projet ultra-prioritaire », souligne la Ville, et ce depuis la prise de fonction de la nouvelle municipalité en 2019. L’école se trouvait alors dans un état vieillissant, tandis que les élèves étaient accueillis dans des salles préfabriquées depuis la rentrée de septembre 2019. Pour relever ce défi, la Ville a pu compter sur le soutien du Département, qui a financé 70 % des 10,2 millions d’euros nécessaires à sa transformation. « Ce projet de réhabilitation-extension illustre également la volonté du Département de soutenir significativement le bloc communal et de contribuer efficacement à la création d’équipements nécessaires pour l’accueil de nouveaux habitants », assure le conseil départemental.

Mais qu’apporte concrètement cette rénovation aux élèves ? D’abord, un nombre de classes plus important : 25 salles peuvent désormais les accueillir, contre 15 auparavant. Un agrandissement bienvenu, auquel s’ajoutent un espace dédié à la pratique sportive et des aires de jeux, un espace périscolaire de 200 m2 pour accueillir les enfants, un hall d’accueil de 50 m2 ou encore une médiathèque de 90 m2. Une nouvelle salle réservée aux enseignants a également vu le jour, tout comme des bureaux dédiés à la direction et au psychologue scolaire.

Les aménagements extérieurs ont, eux aussi, bénéficié d’un coup de neuf. Et pas des moindres. Les élèves peuvent désormais profiter d’une cour de récréation avec préau, d’un parvis piétonnier et sécurisé commun avec l’école maternelle, ainsi que des espaces végétalisés dans la cour et aux abords de l’établissement.

« 12 mois plus tard, c’est pour nous une grande fierté que de voir ces jeunes Carriérois et leurs enseignants découvrir leur nouvelle école. Je le dis avec beaucoup d’émotions car ce fut pour la Ville et ses partenaires un travail de longue haleine. Beaucoup d’élus, de parents, de personnels éducatifs, d’agents municipaux ont donné de leur temps et n’ont pas ménagé leurs efforts pour voir aboutir ce beau projet » s’est réjoui Eddie Aït (SE), maire de Carrières-sous-Poissy.

Le « choix vertueux » d’une ossature bois pour rénover l’école Jean Giono a présenté plusieurs avantages : réduire son bilan carbone et ses émissions de gaz à effet de serre, améliorer son enveloppe thermique, mais aussi réduire les délais de construction pour ouvrir l’école à temps. Ce projet a d’ailleurs été récompensé par le Prix interdépartemental 2022 de l’innovation urbaine, dans la catégorie « Innovation architecturale, paysagère et environnementale ».