Le projet culturel visant à organiser régulièrement des séances de cinéma pour les habitants prend forme. Comme le relatait La Gazette en janvier 2021, la Ville d’Orgeval souhaitait accroître son offre culturelle en proposant aux habitants intéressés par le septième art de pouvoir se retrouver autour de projections cinématographiques. Un questionnaire en ligne avait été mis en place pour recueillir les avis des administrés ainsi que d’éventuelles suggestions. Le 11 janvier 2023, l’édile, Hervé Charnallet, a indiqué à La Gazette que ces rencontres auraient lieu à l’espace culturel, associatif et multisport Claude Rich qui a été inauguré en novembre dernier. Selon le maire, le lieu est parfaitement adapté à l’organisation de tels événements.

« La salle va nous permettre [d’organiser des projections cinématographiques] », déclare-t-il en insistant sur le fait que, sur les 1 200 m² de l’espace Claude Rich, l’espace culturel a une superficie de « 300 m² » et contient « des gradins rétractables de 176 places ». Selon le magazine d’informations municipales, Orgeval le mag, l’espace culturel est également doté d’une scène de « 50 m² ».

Avant de mettre en place des projections cinématographiques régulières à l’espace Claude Rich, des diffusions de films ont eu lieu l’année dernière, à titre expérimental. « On a fait trois expériences pilotes l’année dernière de projections de films avec la population invitée et avec, à chaque fois, un invité [d’honneur], explique Hervé Charnallet. [Il pouvait s’agir par exemple] d’un professionnel [du cinéma] ou un metteur en scène. [Le but était] de faire des soirées débats et partager un moment de convivialité ensemble après le film. Cela a très bien marché […]. On a [donc] fait un investissement supplémentaire de matériel de projection de cinéma. » Selon Hervé Charnallet, ce matériel sera installé « dans les prochains jours » à l’espace Claude Rich.

Les diffusions de films pourraient être confiées à une association locale. « On a plusieurs Orgevalais qui se sont manifestés pour créer une association et développer ce projet, affirme le maire. Mon souhait serait de commencer avec au moins 4 ou 5 projections dans l’année. Si on arrive à atteindre un rythme comme cela, à fidéliser le public avec des invités, on verra [pour peut-être augmenter cette fréquence] mais l’objectif pour cette première année ce serait de pouvoir démarrer avec 4 ou 5 projections [en 2023]. »

L’édile se réjouit du nom de l’espace Claude Rich

Le nom de l’espace Claude Rich, inauguré en novembre dernier, n’est pas anodin. Il a effectivement été choisi pour rendre hommage à l’acteur Claude Rich (1929-2017) qui a habité la commune orgevalaise.

« Claude Rich a vécu pendant plusieurs dizaines d’années à Orgeval. Il faisait vraiment partie de la vie des Orgevalais […], explique le maire, Hervé Charnallet. Il était très apprécié. Pour nous c’était donc très important [de lui rendre hommage en associant son nom à ce nouvel espace culturel, sportif et associatif]. On a, bien entendu, recueilli l’aval de ses deux filles qui étaient très contentes et très fières de voir le nom de leur papa donné à cet espace. [Les Orgevalais] ont aussi un sentiment de fierté. On est tous fiers. »

En plus de l’espace culturel de « 300 m² », l’espace Claude Rich a également un gymnase de « 400 m² » avec une tribune pouvant accueillir « 110 personnes ». Selon le magazine d’informations municipales, Orgeval le mag, le coût total de cette infrastructure culturelle, associative et sportive, s’élève à « 4,4 millions d’euros ». Elle a été subventionnée à hauteur de « 1,56 million d’euros » par le Département et la Région.