Privés de subventions, les syndicats répondent au maire FN

Dans un communiqué commun, les organisations syndicales dénoncent « le programme antisocial » de la majorité mantevilloise.

Un air fort lourd à l’école des Merisiers

L’école élémentaire des Merisiers a été réhabilitée il y a moins d’un an. Elèves et professeurs se plaignent d’une ventilation insuffisante et d’une chaleur excessive. La mairie est en litige avec les architectes.

Ras-le-bol des caillassages devant le collège

Les enseignants du collège des Plaisances ont exercé leur droit de retrait jeudi dernier. Ils protestent contre des caillassages récurrents de leurs véhicules à la sortie de l’établissement.

Mosquée : l’agglo forcée de vendre l’ancien hôtel des impôts ?

Le préfet des Yvelines a annoncé à la Communauté d’agglomération de Mantes en Yvelines (Camy) l’envoi d’une lettre lui enjoignant de vendre l’ancien hôtel des impôts de Mantes-la-Ville.

Manifestation réussie pour le FC Mantois

Les soutiens du club de football étaient nombreux au stade Aimé Bergeal, pour protester contre la diminution de 75 % de sa subvention par la mairie FN de Mantes-la-Ville.

Budget très serré pour vote sous pression

Le budget 2015 de la commune, voté en conseil municipal, signe une réduction très importante des investissements. La majorité FN avance le besoin de provisionner des fonds pour le futur groupe scolaire du quartier Mantes université.

Le maire FN fâche les anciens combattants

En décidant que la commune ne participerait pas à la commémoration du cessez-le-feu en Algérie, Cyril Nauth a déclenché l’ire des anciens combattants.

David Beautier et Mathieu Baldacci, deux enfants du pays qui s’allient

Tous deux sont des enfants de la vallée de Seine. David Beautier et Mathieu Baldacci étaient voisins de marché, ils sont devenus associés d’un magasin commun, au sein duquel chacun d’eux occupe le rôle qui sied à sa personnalité.

La communauté musulmane écartelée

D’un côté, l’association historique, El fethe. De l’autre, l’association Mosquée Mantes Sud, créée l’an dernier, qui gère l’actuelle salle de prière. Entre les deux, des bisbilles financières relatives au projet de mosquée. Aujourd’hui, El fethe assigne en justice le président de Mosquée Mantes Sud, pour porter sur la place publique un différend qui divise la communauté musulmane de la ville depuis plus d’un an maintenant.