Les voix s’élèvent d’une des salles de la résidence du Clos de Rome. C’est là qu’une fois par mois depuis mars dernier, environ dix personnes répètent des chants de bateliers. Ce 12 avril, ils ne sont que cinq mais leur objectif est le même : être prêts pour chanter au Pardon national de la batellerie qui se déroulera les 17 et 18 juin prochains.

Tous ne sont pas d’anciens bateliers mais Ginette, une résidente, en est une. Et au moment de commencer à chanter Dans nos péniches, elle se souvient : « Ils aimaient valser. Cette chanson là est plus entraînante, elle correspond davantage au métier. » Miguel Biard, chanteur mais aussi collecteur de chansons explique que celle-ci « date de 1904. Je l’ai collectée chez un marinier de Dunkerque ». Ce qui ne l’empêche pas de proposer plusieurs versions pour faciliter la tâche des chanteurs. « Les notes de départ vous conviennent ? », leur demande-t-il.

La chorale est montée depuis février dernier, sur une initiative du conseil des aînés et de la résidence. « On entend souvent certains résidents chanter, cela nous paraissait important de conserver ce patrimoine oral », explique Marie-Madeleine Alliot, membre du conseil des aînés et résidente.