Plusieurs fois durant la semaine dernière, les forces de l’ordre auraient été la cible de plusieurs jets de projectiles lors d’interventions dans plusieurs villes de la vallée de Seine.

Dans l’après-midi du 30 mai, alors qu’elles procédaient à un contrôle d’une voiture dans le quartier des Musiciens aux Mureaux des projectiles auraient été lancés, permettant aux occupants de la voiture de s’enfuir. Lors de l’enlèvement de cette dernière, les policiers sont à nouveau visés. Un homme faisant l’objet d’une fiche de recherche pour une exécution de peine a été interpellé.

Peu avant 2 h du matin, c’est dans la rue Jean de la Fontaine qu’une voiture de police aurait été visée lors d’une patrouille. Ses vitres ont été brisées, sans blesser les fonctionnaires.

Enfin, sur le Mail du coteau à Chanteloup-les-Vignes, un groupe d’une dizaine de personnes aurait lancé des projectiles sur une voiture alors que les policiers sécurisaient le secteur. Le groupe a été dispersé, sans interpellation. Il n’y a pas eu de blessés.

Vers 2 h 45, le vendredi 2 juin, à Chanteloup-les-Vignes, et Mantes-la-Jolie les forces de l’ordre auraient été simultanément visées par des groupes de plusieurs personnes. Aucun fonctionnaire n’a été blessé et aucun auteur n’a été interpellé.