La fibre optique sera-t-elle déployée dans l’ensemble du département avant 2020 ? C’est en tout cas l’engagement pris par le président du Conseil départemental, Pierre Bédier (LR), lors de la présentation à Rambouillet le jeudi 22 juin des différentes mesures du « plan départemental d’amélioration du service au public en milieu rural » (voir encadré).

Il y a pourtant un an, l’annonce du nouveau plan de déploiement du très haut débit prévoyait la fibre optique pour 104 des 158 communes dont le déploiement relève du Département (les autres relevant d’Orange et SFR, Ndlr), et l’amélioration du réseau ADSL pour les 54 autres.

Laurent Rochette, alors chef de la mission numérique du Conseil départemental, estimait qu’il faudrait attendre « 2022 à 2025 » pour voir arriver la fibre optique dans ces communes concernées par l’amélioration du réseau ADSL.

Des dates qui ne semblent plus d’actualité puisque la semaine dernière, Pierre Bédier, parlant de la fibre comme « celle dont on parle et qui n’arrive pas encore », a assuré que « la fibre optique sera déployée dans les 158 communes yvelinoises relevant de la compétence du Département avant fin 2020 ».

Une autre « bonne nouvelle » a été ajoutée par le président du Conseil départemental : « Nous ne demanderons aux intercommunalités et aux communes aucune participation, contrairement à ce que nous avions envisagé ». En effet, Pierre Bédier s’est satisfait que le Département ait réussi à trouver un opérateur privé pour le déploiement de la fibre dans les communes rurales, « qui va donc [le] faire à notre place ».

L’annonce a été saluée sur son blog par le conseiller départemental Yves Vandewalle (LR), qui avait la responsabilité du premier plan de déploiement de la fibre optique décidé sous la présidence UMP d’Alain Schmitz (et ensuite annulé par Pierre Bédier, Ndlr).

« C’est une très bonne nouvelle pour les habitants des communes rurales et une bonne nouvelle pour les finances du Conseil départemental puisque c’est TDF (Télédiffusion de France, habituellement associé à l’audiovisuel et récemment lancé dans la fibre en tant qu’opérateur de réseau) qui va financer et exploiter le réseau », indique Yves Vandewalle.

De nouvelles mesures pour la ruralité

Ce jeudi 22 juin, à Rambouillet, Pierre Bédier (LR), président du Conseil départemental, a annoncé un ensemble de mesures dans le cadre du « plan départemental d’amélioration du service au public en milieu rural », faisant suite aux assises de la ruralité organisées par le Département fin 2015. D’après le communiqué de presse du Département, « le plan sera adopté lors des prochaines séances départementales de juin et octobre 2017, et au plus tard dans le cadre du budget 2018 ».

Pierre Bédier a notamment prévu la mise en service d’un deuxième bus Protection maternelle et infantile (PMI) itinérant, servant à compenser dans plusieurs communes rurales la fermeture de plusieurs centres de consultation du service PMI. Partant de la même idée, le président du conseil départemental a annoncé « la création du « job bus » » avec l’objectif « de se rapprocher des populations qui sont en difficulté sociale liée à l’emploi ».

Pierre Bédier a aussi entre autre indiqué : l’adoption ce 30 juin d’un plan d’aide au développement des maisons de santé dans les zones rurales souffrant d’une carence de présence médicale, un investissement de 100 millions d’euros en direction des collèges ruraux, la création d’un dispositif d’insertion au service des travaux communaux, des aides à la restauration du patrimoine pour « compenser la disparition annoncée de la réserve parlementaire ».