En 2016, le bassin et ses escaliers avaient été rénovés par la municipalité, propriétaire depuis 1969 du château du Vivier comme de son domaine. Un nouveau chantier de rénovation, prévu pour durer cinq mois une fois lancé, démarrera prochainement pour les deux petites annexes de part et d’autre du portail, ainsi que pour le perron du bâtiment principal et son escalier.

« Ce sont de toutes petites pièces, on a l’idée d’en faire une salle de lecture et une bibliothèque ouverte, un lieu où les gens puissent se rencontrer, s’assoir sur un sofa, lire un bouquin », indique la maire d’Aubergenville Sophie Primas (LR). Les travaux prévus doivent notamment permettre de les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Situé dans le vieil Aubergenville, le château du Vivier a été bâti au XVIIIe siècle. Lors de son rachat par la mairie, il a accueilli l’hôtel de ville pendant quasiment une décennie. Il héberge aujour’hui le restaurant municipal, des associations et le service des espaces verts qui utilise l’ancienne orangerie comme serres municipales.