La marche était trop haute mais le spectacle au rendez-vous. Mardi 7 novembre, en Coupe de France pro, l’équipe première du Conflans-Andrésy-Jouy volley ball (CAJVB), évoluant en Nationale 2, a été logiquement sortie par Tourcoing, actuellement sixième de Ligue A, le plus haut niveau national. « C’est la première fois dans l’histoire du club que nous accueillons une équipe de Ligue A, apprécie Philippe Montaudoin, président du CAJVB dans le flyer distribué avant le match. Et pas n’importe laquelle puisque Tourcoing est historiquement un des clubs les plus titrés du volley national. »
Si Tourcoing a battu le CAJVB trois sets à zéro (16-25, 12-25, 25-27), les locaux ont offert un beau spectacle aux spectateurs, notamment au cours d’un dernier set où la tension aura tenu jusqu’au bout. « On savait que ça allait être un dur combat, confie le coach conflanais, Olivier Le Flem, après le coup de sifflet final. On a attaqué les deux premiers sets un peu timidement. C’est dommage, il ne manquait pas grand-chose pour faire comme au 3e set. » L’entraîneur retient surtout « une belle soirée et une belle défaite ».

Du côté des tribunes plus que remplies du gymnase Pierre Bérégovoy de Conflans-Sainte-Honorine, le public a porté son équipe pendant tout le match dans une ambiance survoltée. Son ticket pour la Coupe de France pro, le club l’a obtenu grâce à son parcours exeptionnel en Coupe de France fédérale la saison passée, où il s’était incliné en finale contre Mende (Elite).

Dans les premiers instants du match, les Conflanais ont bien tenu l’opposition (6-9). Mais rapidement les Tourquennois vont prendre pleinement le contrôle (10-17) pour s’imposer 16-25 à la fin du premier set. Pour bien débuter la rencontre, Tourcoing avait aligné son équipe type, avant de faire jouer ensuite les remplaçants et les joueurs du centre de formation. « Il fallait qu’on soit sérieux, sobre et concentré, confirme Steven Platteau, entraîneur adjoint de l’équipe de Ligue A. Ce qu’on a réussi à faire malgré la combativité de l’équipe d’en face. »

Après cette défaite logique, le CAJVB a maintenant dans le viseur la montée en Elite et la Coupe de France fédérale.

Le CAJVB a bien entamé le deuxième set et menait rapidement 3-0. Mais comme au set précédent, Tourcoing va prendre l’ascendant et largement l’emporter 12-25. Et c’est après la pause de la fin du deuxième set que le CAJVB va offrir un véritable spectacle aux supporters présents dans le gymnase. Dans le troisième set, arrivées à 6-6, les deux équipes vont se rendre coup sur coup et jamais plus de trois points ne vont séparer les deux équipes.

Même légèrement mené 19-22 en fin de set, les hommes d’Olivier Le Flem vont disputer chaque point jusqu’au 25-25. Avant que le coup de sifflet final ne retentisse pour annoncer la victoire du dernier set par Tourcoing 25-27, sous un tonnerre d’applaudissements du public. « Bravo CAJVB, merci », résument plusieurs supporters après la rencontre.

« Le troisième set a été révélateur de notre niveau, on a appris qu’on pouvait tenir tête à une équipe de Ligue A, sourit le coach Olivier Le Flem. Le central du CAJVB, Alex Robertson, apprécie le « bon spectacle » même s’il note une légère déception de ne pas avoir gagné : « On s’est donné à 100 % donc pas de regrets. Et c’est très bon pour l’expérience. »

L’entraîneur a désormais dans le viseur les autres objectifs de cette saison : « Il reste encore le championnat pour aller chercher la montée et la Coupe de France fédérale ». En Nationale 2, le sans faute du CAJVB, six victoires en six matchs, peut en effet laisser entrevoir un espoir de montée. Quant à la Coupe de France fédérale, les conflanais la rejoindront directement au deuxième tour. La prochaine rencontre des volleyeurs locaux sera la réception de Chateaudun en championnat le 18 novembre.