« C’est la brigade du dernier kilomètre », résume Sylvain Tortellier, le commandant du groupement de gendarmerie des Yvelines, de la vocation du « Gend Truck », ce camion de gendarmerie atypique lancé sur les routes yvelinoises au début du mois de mai.

Imaginé pour « offrir un service dans les endroits où il n’y pas de bridages de gendarmerie », le Gend Truck permet aux militaires de déployer un lieu de permanence au pied levé. Dans la même idée que les permanences organisées par la brigade de Limay ces derniers mois, le camion de gendarme s’installera surtout les jours de marché ou de ­manifestation dans les villages. « L’objectif, c’est vraiment d’être présent dans les écarts, préférentiellement à des moments où il y a une concentration de personnes », précise ­Sylvain ­Tortellier.

Le Gend Truck s’arrêtera dans deux communes par semaine jusqu’à la fin du mois de juin. Plusieurs escales en vallée de Seine sont prévues à Follainville-Dennemont le 26 mai, Orgeval le 6 juin, Oinville-sur-Montcient le 18 juin et Ecquevilly le 23 juin. La brigade présente, composée notamment de spécialistes des sujets de violences intra-familiales et de la vidéosurveillance, pourra prendre les plaintes.