Proposer un lieu d’informations et d’écoute aux personnes atteintes du cancer et à leurs proches. Tel est l’objectif affiché par la municipalité pisciacaise qui a inauguré le 11 mai dernier sa maison des Trois arches, à l’emplacement de l’ancienne école Charles Péguy. Guichet unique dans le cadre d’un plan cancer, ce lieu, dépendant du centre commercial d’action sociale, permet de sortir du quotidien des traitements et de l’hôpital et permettra à des associations d’y tenir des permanences. Un lieu attendu par les patients, comme en témoigne l’une d’entre eux, intervenant ce jour-là.

« Ici ce n’est pas la maison du cancer, c’est la maison de l’apaisement, c’est la maison du sourire, c’est la maison des aidants, insiste le maire DVD, Karl Olive. […] Il ne vous a pas échappé que nous avons volontairement souhaité ouvrir ces trois arches à l’extérieur sur l’hôpital […], en plein centre-ville, il nous a paru important d’envoyer aussi un message à ces patients qui n’ont plus à être en frontal direct avec des médecins généralistes au cœur de la maladie. »

La directrice de la structure, Audrey Lesieur, rappelle l’enjeu de disposer d’une maison comme celle-ci. « C’est un sujet évidemment majeur en termes de santé publique, on détecte aujourd’hui à peu près 1 000 nouveaux cas de cancer par jour et on a, à peu près 3,8 millions de personnes qui vivent avec un diagnostic de cancer en France », pointe-t-elle. La maison des Trois arches sera ouverte dans un premier temps aux Pisciacais et à un bassin de vie limitrophe.

« Les Trois arches vont être un lieu d’accueil, d’informations, un espace où se poser, un lieu de soins de supports et de mieux-être, mais aussi un lieu d’orientation qui s’inscrit dans le nécessaire maillage de l’hôpital », souligne Audrey Lesieur, directrice de la structure.

Outre de l’information, le site proposera également des ateliers socio-esthétiques, diététiques, un accompagnement psychologique, à la reprise d’activité sportive ou encore à l’emploi. « Afin de répondre à la diversité des besoins, la maison des Trois arches a pour vocation d’être un lieu pour et avec les personnes touchées par le cancer pendant et après les traitements, détaille la directrice de la structure. Les Trois arches vont être un lieu d’accueil, d’informations, un espace où se poser, un lieu de soins de supports et de mieux-être, mais aussi un lieu d’orientation qui s’inscrit dans le nécessaire maillage de l’hôpital »

Le site est apprécié par Isabelle Leclerc, directrice de l’hôpital intercommunal Poissy – Saint-Germain : « C’est un lieu extrêmement convivial, ouvert, agréable, pour les patients et leurs familles également, parfois nous n’avons pas forcément le temps ou les disponibilités pour nous en occuper à l’hôpital. […] C’est un projet qui est extrêmement complémentaire dans le parcours patient et des soins que nous prodiguons à l’hôpital. »

Pour cette patiente, atteinte d’un lymphome depuis vingt ans, la maison des Trois arches « répond à une demande ». Elle apprécie également l’aspect extérieur à l’hôpital. « J’ai le plaisir d’être là sur un même plateau qui n’a pas l’air d’être un plateau, ce n’est pas un bâtiment avec plein de signalétiques, ça ne sent pas l’hôpital, sourit-elle. […] Quand on peut être accompagnés on est d’autant plus fort qu’on n’a pas à mettre cette ­énergie à trouver ­l’information. »