« Ce qui n’a pas de nom n’existe pas vraiment. » Ce sont les mots employés par l’édile, Fabien Aufrechter (LREM), pour justifier le baptême de la médiathèque municipale dont la plaque a été dévoilée le 16 juin. Selon lui, cet événement permet non seulement de valoriser le lieu culturel mais aussi de rendre hommage à celle qui a écrit sur l’histoire de la commune. Comme le relatait La Gazette dans son édition du 19 mai, le nom de Marie-Claire Tihon, enseignante vernolienne retraitée, historienne et auteure du livre Verneuil-sur-Seine, une grande histoire, avait été retenu.

« Marie-Claire Tihon a habité six décennies à Verneuil-sur-Seine et a vu la ville se transformer, d’une simple petite commune rurale de 2 000 habitants à une ville de 16 000 habitants quand elle l’a quittée. Elle est donc la personne la mieux placée pour faire le lien entre le passé et le présent », explique l’adjoint délégué à la culture, Olivier Lujic.

Ne pouvant être présente en raison de son état de santé, l’intéressée a néanmoins fait savoir qu’elle se « réjouis[sait] que des jeunes et des moins jeunes puissent venir s’instruire dans cette médiathèque. » Son livre sur l’histoire de la ville y est disponible.