À Buchelay, la société Veolia, en charge de la distribution de l’eau en vallée de Seine, a mis en service, mardi 19 octobre, sa quatrième unité visant à réduire la teneur en calcaire de l’eau courante. Après un an et demi de travaux et un investissement de 3,7 millions d’euros, la station qui approvisionne les communes de Mantes-la-Jolie, Buchelay, Magnanville, Soindres et Rosny-sur-Seine, permet désormais à 57 000 habitants supplémentaires de profiter d’une eau adoucie.

« Vous aviez une eau qui était à 35 degrés français (unité mesurant la dureté de l’eau, Ndlr) et maintenant, on va passer à 15, indique Bernard Cyna, directeur régional de Veolia. Donc ça va être beaucoup plus agréable pour, à la fois, se laver les mains, la douche, mais aussi pour le goût et en plus vous n’allez pas avoir l’entartrage de tous les appareils ­ménagers. »

Et selon le président de la communauté urbaine et maire mantais, Raphaël Cognet (LR), le prix du service reste « modique » pour le consommateur du Mantois : « On parle de 36 euros par an pour une famille normale qui consomme 120 m3. » L’usine de Vernouillet, desservant également Verneuil-sur-Seine et Chapet, doit être équipée en septembre 2022.