Le groupe automobile Stellantis (issu de la fusion des groupes Fiat Chrysler Automobiles et PSA, Ndlr) a confirmé, lors d’une réunion du comité social et économique, mercredi 27 octobre, sa volonté de créer un campus sur son site industriel de Poissy. Prévu pour voir le jour à l’horizon 2024, ce campus de 6 ha accueillera les services de recherches et développement actuellement basés à Vélizy et les salariés installés au siège du groupe FCA à Trappes, soit près de 3 000 collaborateurs ­supplémentaires.

Dans un communiqué de presse publié par la Ville, le groupe estime que ce futur campus « permettra aux salariés d’évoluer dans des locaux modernes, flexibles, directement contributeurs à l’efficience collective ». En attendant la livraison du nouvel ensemble, ils seront installés « dès 2022 » dans le centre d’expertise Métiers et régions (CEMR).

Brahim Aït-Athmane, secrétaire de FO à l’usine pisciacaise reste, quant à lui, vigilant sur les mesures qui seront prises pour l’accompagnement des salariés : « On regarde déjà pour les trajets des salariés, ce que ça implique en terme de fatigue et puis ça va être un site où il va quand même y avoir plus de 8 000 salariés à gérer en ­permanence. »