La caravane de l’Union populaire, rassemblée autour de Jean-Luc Mélenchon pour la prochaine élection présidentielle, a fait étape dans le secteur des Garennes ce samedi 30 octobre. Pour la quinzaine de militants présents, dont la députée Mathilde Panot, présidente du groupe FI à l’Assemblée nationale, il s’agissait surtout d’appeler à la mobilisation et rappeler l’importance de s’inscrire sur les listes ­électorales.

« Il faut faire ce travail sur les droits sociaux en rappelant qu’un droit c’est un droit, que ce n’est pas une charité, et que ça fait du bien de le redire dans la période, insiste-t-elle. Et aussi [parler] de l’inscription sur les listes électorales parce qu’il y a 13 millions de personnes dans notre pays qui sont non ou mal inscrites. »

Seule étape yvelinoise au programme, le choix de Mantes-la-Jolie, « s’impose de lui-même », relève Lahsen Zbayar, coordinateur du Mantois insoumis : « Il y a des quartiers, le Val Fourré, les quartiers populaires, […] en 2017 Jean-Luc Mélenchon a fait un score très honorable, il y a des bureaux où il a dépassé 50 %. […] Plus on mobilise les milieux populaires, plus on a des chances d’être au deuxième tour. »