L’annonce a été faite par Suzanne Jaunet (LR), adjointe à l’urbanisme et au développement durable, lors du conseil municipal du 17 novembre. « On a commencé à travailler avec la communauté urbaine, avec [l’association] Aptima, on travaille sur le projet à la fois d’une librairie solidaire et un point vélo de sorte à ce qu’il y ait une recyclerie [où] on répare les cycles », précise-t-elle du projet qui devrait ouvrir « avant l’été ».

Cette librairie solidaire devrait se trouver dans « les anciens locaux de la poste, qui sont de qualité, un peu poussiéreux, un peu à remettre en état », poursuit l’élue. Il s’agirait de la deuxième librairie solidaire ouverte par l’association après celle des Mureaux en 2019. « Il y a une volonté d’étendre ces librairies sur le territoire de la communauté urbaine », confirme Christophe Depont, ­directeur d’Aptima.

« C’est aussi de l’insertion sur les postes informatiques […] et puis surtout, pour nous, c’est important aussi, la formation d’animateur », complète Suzanne Jaunet qui précise que la Ville souhaite y organiser des ateliers « tournés vers l’enfant, vers ­l’alphabétisation ».