L’information a été remarquée. En septembre, le nombre de logements prévu dans le projet immobilier rue de Chanteloup porté par Kaufman & Broad était abaissé de 37 à 36. Or, le 8 décembre, les riverains ont appris en réunion publique qu’il pourrait finalement y en avoir 38.

« Est-ce-qu’il y aura un [logement] de plus, deux de plus ou deux de moins ? On verra. Ce qui est sûr c’est que la surface, par contre, normalement, devrait ne pas bouger », déclare Marc Vettraino, directeur adjoint général Île-de-France grande couronne chez Kaufman & Broad. Selon lui, le nombre de logements a été revu à la hausse en raison de la ­reconfiguration des bâtiments.

Les riverains s’inquiètent des difficultés de stationnement. « Vous avez des logements qui sont plus petits donc vous avez moins d’individus […], les rassure Laurent Beunier, adjoint à l’urbanisme. L’ajout d’une unité n’ajoutera pas nécessairement plus de véhicules puisque vous pouvez passer d’un deux pièces à deux une pièce. »

« Dans un studio, il peut y avoir un couple et un couple c’est deux voitures », rétorque une riveraine. D’après Laurent Benier, « 11 places » de stationnement pourraient s’ajouter aux « 48 places » envisagées.