« No Pass, No Vax », ce sont les messages qui ont été tagués sur l’une des tentes placées à l’entrée du centre de vaccination Chez Raymond dans la soirée du lundi 27 décembre.

Cet acte de vandalisme est survenu quelques heures seulement après que le premier ministre, Jean Castex (LREM), ait annoncé le projet de loi visant à transformer le passe sanitaire en passe vaccinal. Vers 23h15, les trois auteurs ont été surpris par la police en train de coller des affiches sur les barnums installés à l’extérieur du centre de ­diffusion artistique.

« S’en prendre à notre centre de vaccination qui contribue quotidiennement à protéger la population contre les formes graves du Covid-19 est inadmissible », grogne le maire DVD, Karl Olive, dans un communiqué de presse. Dans ce dernier, l’édile appelle « à des sanctions exemplaires » et précise que « nous allons bien évidemment porter plainte et je souhaite que la justice adresse un message fort à toutes celles et ceux qui seraient tentés de réitérer ces actes ». Le centre communal de vaccination Chez Raymond avait rouvert le 6 décembre dernier face à la recrudescence du nombre de cas positifs au Covid-19.